Michèle DESTARAC

Artiste autodidacte née à Yerres, Michèle Destarac a tout juste 20 ans lorsqu’elle montre pour la 1ère fois sa peinture en 1964, dans le cadre de la 4ème Biennale de Paris. La qualité et la maturité précoces de son travail lui valent d’être rapidement repérée par Jean Pollak, directeur de la prestigieuse galerie Ariel.

 

Celui-ci la prend sous contrat dès 1969 et lui offre l’occasion – inespérée pour une artiste de cet âge – de côtoyer quelques unes des personnalités les plus en vue de la scène artistique internationale: Karel Appel, Asger Jorn, Pierre Alechinsky, Jacques Doucet, Olivier Debré…
Michèle Destarac, dont la notoriété va grandissante, commence à partir du milieu des années 70 à exporter sa peinture. Vers la Scandinavie d’abord (Danemark, Suède et Norvège) où le public lui réserve un accueil si chaleureux qu’elle y fera près de 20 expositions personnelles entre 1976 et 1996; puis, au début des années 80, vers les Etats Unis où deux galeries new-yorkaises (la galerie Art prospect en 1983 et la galerie Denise Cadé en 1984) font découvrir son travail aux amateurs américains.
Au cours de ces quatre dernières décennies, Michèle Destarac a participé à un grand nombre d’expositions de groupe (sa peinture a notamment été accrochée à côté de celles de Tapiés, Tal Coat, Marfaing, Chrisoforou, Michaux, Lindström…) ainsi qu’à de très nombreux salons internationaux d’art contemporain: la FIAC (où la galerie Ariel lui organise notamment deux « one man show » en 1987 et 1993), Art Fair Stockholm, Réalités Nouvelles, ST’ART Strasbourg…
Les œuvres de Michèle Destarac figurent dans plusieurs collections publiques: Musée National d’Art Moderne / Centre Georges Pompidou (Paris), Musée de la ville de Vitry-sur Marne, Burden Collection & Carter Burden Collection (New York), Art Gallery & Technic University of Trondheim (Norvège)…

 

L’artiste est aujourd’hui représentée en France par la Galerie des Tuiliers (Lyon) et la Galerie Le Domaine Perdu (Meyrals, Dordogne).
Depuis 2006, son travail est également régulièrement montré en Espagne par la Galerie Italia basée à Alicante.

 

Expositions personnelles à la Galerie des Tuiliers en 2008, 2011 et 2014.