Dominique JOUSSEAUME

Dominique Jousseaume est né à Paris en 1950.

 

Après des études secondaires, il hésite entre l’architecture et les Beaux-Arts, pour choisir finalement un parcours atypique plus en phase avec son goût de liberté et d’indépendance.

 

Il explore les multiples facettes de l’art dans divers ateliers, avant de s’essayer aux décors pour le théâtre, le cinéma ou le ballet.

 

Il réalise plusieurs sculptures en commandes publiques : Cariatides de la collection J.F. Crahay à Bagnols en 1977, hauts-reliefs des écoles Anne Franck à Montreuil, Bétrémieux et Jean Moulin à Rosny-sous-Bois en 1978, sculpture Sopha Euro Tubes Services à Paris en1992, etc.

 

Son travail est montré lors de nombreuses expositions personnelles et collectives en France (notamment avec la galerie Iris Clert ou la galerie de Buci) et à l’étranger (galerie Sara Garcia Uriburu à Buenos Aires).

 

La Galerie des Tuiliers lui organise une exposition personnelle en 2012, intitulée « Fouilles Clandestines ».

 

« Je suis un archéologue de l’imaginaire, un récupérateur du dérisoire, un sauveur d’épaves, un architecte des temps oubliés, ou des temps à venir.

Le temps est circulaire, c’est l’éternelle danse de la matière en perpétuelle métamorphose.

Fragments jetés au gré des vents et des courants, sédiments de la mémoire…

 

Traces nostalgiques d’un passé recomposé, d’un alphabet dans le sable, recréé.

Arpenteur exhumeur, crocheteur, fouilleurs d’histoires. Puis, telle une palette sortie de l’alchimie de la mer, tous ces éléments, tels des petits Dieux animistes, deviennent en les assemblant Fétiches, Totems, Anges, Autels, Retables, Carnavals…  » Dominique Jousseaume

 

Collections Publiques :

– Fonds National d’Art Contemporain – Paris
– Monnaie de Paris
– Fondation « La Clairière » Jamont – Bruxelles