Yasse TABUCHI

Yasse Tabuchi est né est 1921 à Kitakyûshû, une ville du sud du Japon. Il entreprend entre 1945 et 1951 des études d’Histoire de l’Art à l’Université impériale de Tokyo.

 

En 1951, il arrive en France et s’installe à Paris.

Il rencontre l’art celtique, puis voyage en Italie, où il découvre les arts byzantin et médiéval.

En 1959, il emménage dans le village de Vauhallan, en Essonne, où il vivra et travaillera jusqu’à la fin de ses jours. Il ouvre également un autre atelier au Croisic, en Bretagne, en 1987.

Il signe un contrat avec Jean Pollak, directeur de la prestigieuse Galerie Ariel à Paris en 1964.

En 1976, il publie son premier livre intitulé « Seiôjin‐no‐genzô ».Il publiera dans sa langue natale sept livres portant notamment sur les sensibilités et les pensées comparées de l’Occident et de l’Orient.

Grand voyageur, Yasse Tabuchi a visité beaucoup de pays, parmi lesquels les pays nordiques, l’Italie, les Pays des Balkans, l’Île Ibiza, l’Inde, les Pays de l’Asie du Sud‐Est, la Chine, la Turquie, la Syrie et la Jordanie.

 

En 1985, il est décoré de la médaille d’Officier des Arts et des Lettres.

 

Il décède en 2009 à Vauhallan.

 

Principales expositions :

1954 Première exposition personnelle à Copenhague.
1956 Exposition personnelle à la galerie Lucien Duran, Paris.
1961 6e Biennale de Sâo‐Paolo et Rio de Janeiro, Brésil.
Première exposition personnelle au Japon, à la Tokyo Gallery.

1965 Première exposition à la Galerie Ariel, Paris
1968 1ère Triennale d’Inde, New‐Dehli.

1970 Galerie Nova Spectra, La Haye
1982 Rétrospective au Musée Municipal de Kitakyûshû
1990 Rétrospective au 0 Musée, Tokyo.
1993 Réalise une peinture murale d’un immense format (2900m’) à Osaka.
1996 Exposition de ses nouvelles oeuvres au Musée d’Art Moderne, Kamakura.
2002 Rétrospective au Musée Municipal de Kitakyûshû.
2006 Rétrospective au Musée d’Art Moderne, Hayama.
2011 Exposition à la Galerie des Tuiliers – Lyon

 

Collections Publiques :

– Musées Nationaux : Paris, Tokyo, Kyoto, Taïwan, Osaka

– Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles

– Musée d’Art contemporain, Tokyo

– Fonds National d’Art Contemporain, Paris

– Bibliothèque Nationale, Paris

– Musées Départementaux : Fukuoka, Fukushima, Aïchi, Kanagawa, Tochigi, Toyama, Mie

– Musées Municipaux : Budova (Yougoslavie), Musée des Augustins (Toulouse), Velvier (Belgique), Silkeborg Kunstmuseum (Danemark), Malmö Konsthall (Suède), Städtsches Museum (Leverkusen, Allemagne), Iwaki, Fukuoka, Shimonoseki, Kitakyushu, Nigata, Tokamatsu, Kakunodate, Oita, Osaka, Koriyama (Japon)

– Hakone Open Air Museum

– Ikeda, 20th Century Art Museum

– Sogetsu Museum, Tokyo

– Brigestone Museum

– American Express Bank, Copenhague

– Centre Culturel de Philips, Eindhoven

– Nippon TV Network Corporation, Tokyo