LINDSTRÖM

Né le 3 septembre 1925 à Storsjö (Suède)
Décédé le 29 janvier 2008 à Sundsvall (Suède)

    string(991) "Database Error; SQL: SELECT DISTINCT `t`.* FROM `s9gf_posts` AS `t` LEFT JOIN `s9gf_icl_translations` AS `wpml_translations` ON `wpml_translations`.`element_id` = `t`.`ID` AND `wpml_translations`.`element_type` = 'post_presse' AND `wpml_translations`.`language_code` = 'en' LEFT JOIN `s9gf_icl_languages` AS `wpml_languages` ON `wpml_languages`.`code` = `wpml_translations`.`language_code` AND `wpml_languages`.`active` = 1 WHERE ( ( `artiste`.`post_title`= "Bengt LINDSTRÖM" ) AND ( `t`.`post_type` = 'presse' ) AND ( `wpml_languages`.`code` IS NOT NULL ) AND ( `t`.`post_status` IN ( 'publish' ) ) ) ORDER BY `t`.`post_date` DESC, `t`.`menu_order`, `t`.`post_title`, `t`.`post_date` LIMIT 0, 10; Response: Unknown column 'artiste.post_title' in 'where clause'"

LINDSTRÖM

Bengt Lindström était un peintre et lithographe Suédois (1925-2008).

De 1944 à 1946, Bengt Lindström a étudié à l’Ecole des Arts Isaac Grünewald de  Stockholm ainsi qu’à l’Ecole des Beaux-Arts de Copenhague.

Sa première exposition personnelle a lieu à Stockholm en 1945.

En 1946, il voyage aux Etats-Unis et suit des cours à l’Institut d’Art de Chicago. Il découvre la France en 1947 et vit alors entre la Suède et Paris, puis plus tard Savigny-sur-Orge.

En 1947 et1948, il est inscrit à l’atelier de Fernand Léger, ainsi qu’à l’Académie André Lhote, à Paris.

Les premières oeuvres (1946-1959) de Bengt Lindström, portraits et autoportraits, sont figuratives. Son style s’affine définitivement à la fin des années 1950. Il utilise de grands seaux de couleurs pures : bleu, rouge, jaune, vert, blanc. Il travaille autour de la toile, montée sur châssis et posée à même le sol. Il peint très rapidement, avec beaucoup de matière, sculptant presque la peinture.

Bengt Lindström a peint de nombreux portraits d’écrivains et philosophes contemporains, tels qu’Oscar Wilde (1966), André Gide (1968), Claude Levi-Strauss (1989)…

Il s’inspire des paysages, ainsi que de la mythologie scandinave et lapone : masques, dieux, monstres, walkyries, peuplent ses œuvres.

Au début des années 80, il commence à sculpter de petites têtes peintes en papier mâché.

En 2003, suite à une maladie, Bengt Lindström perd sa capacité à peindre. Toutefois, de nombreuses expositions sont encore organisées à travers toute l’Europe.

Œuvres

Publications

Expositions

Formations